La carte professionnelle

La carte professionnelle est un nouvel outil de lutte contre la sous-enchère salariale et le travail au noir. Elle a pour but de démontrer que l'employé est effectivement annoncé auprès des institutions sociales. Il s'agit donc pour lui d'une garantie que ses charges sociales sont correctement déclarée et que son employeur respecte la loi.

D'un format carte de crédit, la carte professionnelle est munie de la photographie de son détenteur et d'un QR code, lisible uniquement par l'application sécurisée développée par la fédération. Les données transmises au contrôleur confirment que l'employeur cotise aux charges sociales et que l'ouvrier contrôlée est autorisé à travailler.

Ce système est conçu pour être utilisé par les contrôleurs de chantiers, les architectes ou les maîtres d'ouvrages. Les entreprises pourront également vérifier les cartes de leurs sous-traitants.

La carte professionnelle entre dans la dynamique de la responsabilité solidaire décidée par le Parlement fédéral. Cette démarche doit valoriser les entreprises respectueuses des conventions collectives de travail.

La sous-enchère salariale ainsi que le travail au noir sont des plaies qu'il faut combattre férocement!

Informations supplémentaires et documentation sur le site des Commissions professionnelles paritaires de l'industrie vaudoise de la construction.