Accueil
Le 26.04.2018

Nouveau centre de formation pour l’Ecole de la construction

Communiqué de presse - 26 avril 2018

L’Ecole de la construction de Tolochenaz lancera en 2020 un nouveau centre de formation à Echallens. La parcelle de 15'000 m2 vendue par l’entreprise Martin & Co SA sera dédiée en premier lieu à la formation des machinistes, grutiers et caristes. La commune d’Echallens se réjouit de cette transaction réussie.

« Pour l’Ecole de la construction, l’acquisition de ce terrain situé en zone industrielle est une belle opportunité », commente son directeur Jean-François Savary. L’établissement pourra organiser à Echallens une large série de cours destinés aux conducteurs de machines de toutes tailles comme les grues, les pelles mécaniques et les chariots élévateurs, ce qui n’est actuellement pas possible sur son site principal de Tolochenaz.


Les bâtiments existants seront conservés et réaménagés afin de pouvoir disposer de salles de cours et d’examens ainsi qu’un réfectoire. Surtout, l’école créera un concept de formation à la sécurité intégrant les spécificités de tous les métiers de la construction pour les apprentis et les collaborateurs des entreprises. Dans un deuxième temps, le nouveau centre de formation pourra également accueillir des cours interentreprises de différents métiers du gros œuvre et du second œuvre nécessitant des équipements volumineux. De même, des formations pratiques mandatées par d’autres organisations telles que les Offices régionaux de placement (ORP) ou l’Etablissement vaudois d’accueil aux migrants (EVAM) pourront y être mises sur pied.


L’investissement des lieux et sa transformation se fera progressivement, dès l’été 2020. Durant cette période, l’entreprise de génie civil, bâtiments et travaux publics Martin & Co SA, actuelle propriétaire des lieux, déménagera ses installations sur un site adapté à son activité, précise Christophe Martin, entrepreneur.


Pour la commune d’Echallens, cette transaction entre une entreprise locale et une école qui forme la relève d’un secteur économique clé de notre canton est une très bonne chose, souligne le syndic Jean-Paul Nicoulin. Il note que le site, en plus d’être parfaitement adapté à son utilisation future, est situé à quelques minutes à pied de la gare du train LEB.

Téléchargez le communiqué de presse ici

Retour vers la liste des articles

A lire également